TOUR AUTO OPTIC 2ooo - 2018

Etapas - Itinerário

ETAPE 1 / 1ª ETAPA: PARIS / BESANCON (24 abril) -  LES ANGLAIS ONT TIRE LES PREMIERS ! OS INGLESES LARGARAM EM PRIMEIRO

Patrick Peter -Organizador do Evento

Imagens no Grand Palais

A preparação dos carros

Primeira Etapa

Après les fastes de l’exposition tenue lundi au Grand Palais en présence de dix mille spectateurs, le peloton du Tour Auto Optic 2ooo a quitté Paris dès l’aube en direction du Château de Courances, lieu du départ officiel de la 27ème édition de l’épreuve. Au programme de la première étape, un parcours long de 461 kilomètres menant les 239 équipages vers la première épreuve spéciale de Sinotte, puis au circuit de Dijon-Prenois, pour ensuite rallier la ville de Besançon et son parc fermé installé aux pieds des remparts dressés par le marquis de Vauban à la fin du 17ème siècle.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Depois de uma grande exposição que aconteceu na segunda-feira no Grand Palais, ma presença de dez mil expectadores, o pelotão do Tour Auto Optic 2ooo deixou Paris rumo ao Château de Courances, locla oficial da 27ª Edição da prova. No programa da primeira etapa um percurso longo de 461 quilômetros composta de 239 equipes para a primeira prova de Sinotte, depois no circuito de Dijon-Prenois para depois passar pela cidade de Besançon e seu parque fechado instalado no Castelo de  Vauban que data do fim do século XVII

Dans la matinée, les trois plateaux de la catégorie Compétition ont été les premiers à se mesurer au chronomètre dans la spéciale de Sinotte, longue et rapide, qui a permis aux concurrents de se mettre dans le rythme. L’occasion pour l’équipage britannique Andrew Smith/James Cottingham, vainqueur l’an dernier, de signer le meilleur chrono sur sa Ford GT40 et de confirmer ses ambitions de conquérir une nouvelle victoire cette année. Il devance un autre duo venu d’outre-Manche composé de Chris Ward et Andy Elcomb (Jaguar Type E) qui termine 2ème à deux secondes, et la paire française Ludovic Caron/Denis Giraudet, dont la Shelby Cobra a été victime d’un problème de culasse avant même le départ de cette première épreuve chronométrée. Handicapé par la perte d’un cylindre sur le V8 américain, l’équipage tricolore parvient néanmoins à ne céder que 14 secondes sur les leaders. Mais les conséquences de cette avarie seront plus importantes sur le circuit de Dijon-Prenois, où Ludovic Caron se classera 17e avec près de deux minutes de retard sur le vainqueur de la course : Andrew Smith, qui devance de nouveau Chris Ward et un troisième anglais en la personne de Ben Gill au volant d’une Shelby Cobra 289. Au classement général de la journée, les trois sujets de Sa Majesté occupent respectivement la 1ère, 2ème et 4ème position. L’équipage Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet (Jaguar Type E) est parvenu à s’intercaler à la 3ème place, privant la délégation britannique d’une totale domination lors de cette première étape du Tour. 

Les Français se sont révélés bien plus performants dans la catégorie Régularité dont ils occupent les trois premières places du classement général à l’issue de première étape. L’équipage Jean Rigondet/Olivier Souillard (CG 1200S) devançant Mathieu Sentis/Gaëtan Demoulin (Peugeot 504) et Philippe Fichet/Xavier Malenfer (Lancia Fulvia 1600 HF).

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Na manhã, três categorias Competição foram os primeiros cronometrados na especial no circuito de Sinotte, longa e rápida, o que permitiu aos seus concorrentes entrarem no ritmo. Foi a ocasião da equipe Andrew Smith/James Cottingham, campeões do ano passado fazer seu melhor tempo no Ford GT40 e de confirmar suas ambições de uma nova vitória este ano. Eles ficaram na frente da equipe inglesas Chris Ward et Andy Elcomb (Jaguar Type E) que terminaram à dois segundos e pela dupla francesa Ludovic Caron/Denis Giraudet, que estavam num Shelby Cobra que foi vitima de um cabeçote quebrado antes da largada desta prova cronometrada.

Prejudicados pela perda de um cilindro no V8 americano, a equipe triicolor ficaram à apenas 14 segundos de seus lideres. Mas as conseqüências destas avarias seriam importantes no Circuito de Dijon-Prenois, onde Ludovic Caron se classificou em 17º com mais de dez minutos de atraso em ralação ao vencedor da prova. Andrew Smith, que deixava para trás novamente Chris Ward outro inglês o piloto n Ben Gill no volante de um Shelby Cobra 289.

Classificação geral do dia, os três súditos de vossa majestade ocupavam respectivamente a 1ª, 2ª e 4ª posição. A equipe de Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet (Jaguar Type E) ficou entre eles, na 3ª posição privando a delegação britânica de dominar a primeira etapa. Na quarta-feira, os concorrentes deixaram Besançon para subir 1.050 metros para chegar à Megéve. Depois desta jornada de competição, eles percorreram 423 quilômetros para duas provas especiais programadas de corrida no circuito de Bresse. 

Demain mercredi, les concurrents quitteront Besançon pour prendre de l’altitude et rejoindre Megève à 1050 mètres. Lors de cette deuxième journée de compétition, ils auront à parcourir 423 kilomètres avec deux épreuves spéciales au programme et une course sur le circuit de Bresse.

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Corridas de Veículos Históricos de Competição – Tour Auto Optic 2ooo 2018 - Rali de velocidade e regularidade

O Tour Auto Optic é uma corrida de regularidade e velocidade realizada em famosos circuitos da França, estradas fechadas nacionais, departamentais e pequenos trechos nas auto-estradas passando por belas e pequenas cidades (veja o mapa acima). Desde 1992 esta corrida é realizada, faz parte do calendário anual das organizações Peter Auto sempre com carros famosos das décadas de 50, 60 e 70. Saíram de Paris no dia 24, segunda e chegaram ao sul, costa mediterrânea, na charmosa Nice, no dia 28 abril. Na segunda-feira e terça-feira os concorrentes estavam no Grand Palais, uma bela construção no centro de Paris que data de 1900 e abriga sempre exposições de requinte. Há lugar suficiente para os carros em seus 77. 000 m². As 239 equipes que percorreram 2.100 quilômetros em várias regiões e neste ano de 2018 incluiu a parte leste da França. Estavam marcas de prestígio como os alemães BMW 2002, 3.0 CSI, Porsche 356, 904, 911, italianos Ferrari 250 GT Berlineta, 275 GTB, 308 Grupo IV, De Tomaso Pantera, Lancia Fulvia, Stratos, Fiat 124 Spider, Alfa Romeo GTV, 2600 Sprint GT, Innocenti, franceses Alpine, Ligier JS2, CJ 1200S, Citroën 2CV, Renault 8 e 12 Gordini, americanos Ford GT40, Mustang, Galaxie, Shelby Cobra, o sueco Volvo 122 S, os anglo-saxões MG B, Jaguar Type E e MKII, Lotus Elan Ford Escort e Capri, Austin Mini...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

As Categorias

TROFEO NASTRO ROSSO

Esta categoria nasceu em 2010 dedicada aos carros italianos fabricados até 1965. Mas o regulamento a partir de 2013 admitiu aqueles que de origem não italiana que foram de uma certa forma alterados, projetados ou construídos em seu território como o Porsche Carrera Abarth, Aston Martin DB4 GT, DB4 GT Zagato que competiram com o Maserati 300 S, Ferrari 250 GT Berlinetta ou Alfa Romeo TZ. Estarão na competição também Abarth 2000 Spider, 1300 OT, Alfa Romeo TZ, Giulietta SZ ou SV, Bizzarrini 5300GT, Ferrari 225S, 250 GT TDF, 250 GT Berlinetta, 250GT Europa, 250 LM, 275 GTB, Fiat 8V Zagato, Iso A3C, Maserati A6GCS, 150S, 200S, 300S, etc. Os carros obrigatoriamente terão que ter originalidade no que se refere à freios, suspensão e motor.

SIXTIES ENDURANCE

Anterior à Classic Endurance Racing, esta categoria é reservada a carros esportes fabricados antes de 1963 e aos GT antes de 1966. Nesta estiveram o AC Cobra, Jaguar E-Type, Ferrari 250 GT e Porsche 911. Na GT antes de 1963 o Jaguar E-Type de primeira geração enfrentou o AC Cobra 260.

CLASSIC ENDURANCE RACING

Esta categoria está reservada aos bólidos de sucesso que vão de 1966 à 1979. São carros muito velozes que fizeram muito sucesso nas mãos de Jacky Ickx, Henri Pescarolo, Graham Hill, François Cevert, Gérard Larrousse, Mike Parkes, Herbert Müller, Clay Regazzoni, Ignazio Giunti, Nino Vaccarella, Arturo Merzario Schetty, Jo Siffert, Brian Redman, Vic Elford, Hans Herrmann, Pedro Rodriguez e outros grandes nomes. São nomes famosos como o Porsche 910, o Ferrari 512, o Lola T70, o Ford GT40, Alfa Romeo T33/3, etc. Com estes estarão também Ligier JS2, Porsche 935, BMW M1 e o De Tomaso Pantera. Grandes tempos de Le Mans, Nurbürgring, Monza, Spa-Francorchamps, Daytona.... São duas categorias:

CER 1 - GT 1966 / 1974 & Protos 1966 / 1971 - CER 2 - GT 1975 / 1979 & Protos 1972 / 1979

U2TC : Esta reúne carros do inicio do Campeonato Europeu de Turismo. Eram carros de pequena cilindrada que enfrentavam com galhardia os grandes. Foram os: Alfa, BMW, Ford, Mini…

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ETAPE 2 / 2ª ETAPA : BESANCON / MEGEVE (25 Abril)  LES ANGLAIS AU SOMMET ! OS INGLESES NA FRENTE!

Après une première étape qui a permis aux concurrents de prendre la mesure de leur machine et de l’épreuve, le Tour Auto Optic 2ooo a quitté Besançon pour prendre la direction de la première épreuve spéciale de la journée baptisée Altitude 800, entre les communes de Levier et de Dampierre-les-Tilleuls. Sur ce parcours serpentant au couer de la forêt jurassienne, prémices de l’arrivée du Tour en Haute-Savoie dans l’après-midi, les deux équipages britanniques en tête du classement général VHC ont confirmé leur grande forme. Ainsi, la Ford GT40 de Andrew Smith/James Cottingham s’est imposée avec dix secondes d’avance sur la Jaguar Type E de Chris Ward/Andy Elcomb et la Lotus Elan des Suisses Raphael Favaro/Yves Badan.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Após a primeira etapa deixaram Besançon para uma especial batizada de Altitude 800 entre as comunas de Levier e de Dampierre-les-Tilleuls. Neste percurso, após chegarem à Haute-Savoie, as duas equipes britânicas estavam na frente na categoria VHC (Veículos Históricos de Competição): Ford GT40 de Andrew Smith/James Cottingham na frente em 10 segundos do  Jaguar Type E de Chris Ward/Andy Elcomb e da Lotus Elan dos suíços Raphael Favaro/Yves Badan. Com essa nova vitória, os ingleses voltaram a reincidir algumas horas depois no circuito de Bresse. Desempenho na estrada e na pista, o GT40 pilotado por Andrew Smith conquistou sua quarta vitória desde o início, novamente à frente de Jaguar Type E de Ward e do Shelby Cobra, de Chris Ben, do compatriota Ben Gill, completando um pódio 100% britânico. As disputas circuito terminaram, o pelotão tomou a direção de Megève através do especial Oyonnax-Haut Bugey. À medida que se aproximava dos picos cobertos de neve, o curso começou a subir para oferecer aos competidores um teste de meia montanha extremamente sinuoso e rítmico. Mais uma vez, a equipe do GT40 se mostrou imbatível, conquistando um quinto sucesso consecutivo com uma confortável vantagem de 22 segundos sobre a dupla Ludovic Caron / Denis Giraudet na corrida depois de ter conseguido resolver os problemas do cabeçote aconteceu no dia anterior no V8 de seu Shelby Cobra. Devido a essa falha mecânica, os franceses não podem mais competir pela vitória total. Por outro lado, eles pretendem ser notados enquanto tentam romper a dominação britânica nos próximos eventos. Neste trajeto do Tour o Cobra ganhou altitude e juntou-se ao final da tarde na estção alpina de Megève onde um grande público esperava por ele. No final do segundo dia, a equipe de Andrew Smith / James Cottingham aumentou sua liderança no topo da classificação geral da Competição HCV. Ele agora tem 1'34 '' de vantagem sobre Chris Ward / Andy Elcomb e 3'10 sobre Ben Gill / David Didcock. Na categoria Regularidade, Michel Périn usou a sua experiência como co-piloto profissional (dois títulos de Campeão do Rali Francês e seis títulos do Campeonato do Mundo de Ralis com Pierre Lartigue, Bruno Saby e Carlos Sainz) e permitiu o piloto Nicolas Pagano para impor seu Alfa Romeo 1750 GTV no topo da hierarquia da primeira etapa especial. Graças a este resultado, eles agora estão na 3ª colocação geral na categoria atrás das equipes Jean Rigondet / Olivier Souillard (CG 1200S) e Mathieu Sentis / Gaetan Demoulin (Peugeot 504) que consolidam sua posição adquirida no dia anterior.

No dia seguinte, os competidores da 27ª edição do Tour Auto Optic 2ooo deixaram Megève e seus picos cobertos de neve para competir pela terceira etapa. No programa 447 quilômetros, com duas etapas especiais na parte da manhã e corridas no Circuito Lédenon na parte da tarde, antes de Avignon com uma chegada ao estacionamento das vielas de Oulle, ao pé das muralhas, e um jantar no majestoso Palácio dos Papas.

Forts de cette nouvelle victoire, les Anglais n’ont pas tardé à récidiver quelques heures plus tard sur le circuit de Bresse. Aussi performante sur route que sur piste, la GT40 pilotée par Andrew Smith a remporté sa 4ème victoire depuis le départ, devançant de nouveau la Jaguar Type E de Chris Ward et la Shelby Cobra de leur compatriote Ben Gill qui complète ainsi un podium 100% britannique. Les joutes sur circuit terminées, le peloton a pris la direction de Megève en passant par la spéciale d’Oyonnax-Haut Bugey. A force de s’approcher des sommets enneigés, le parcours a commencé à grimper pour proposer aux concurrents une épreuve de moyenne montagne extrêmement sinueuse et rythmée. Là encore, l’équipage de la GT40 s’est révélé imbattable, remportant un cinquième succès d’affilée avec une confortable avance de 22 secondes sur le duo Ludovic Caron/Denis Giraudet revenu dans la course après être parvenu à régler les problèmes de culasse survenus la veille sur le V8 de leur Shelby Cobra. En raison de cette défaillance mécanique, les Français ne peuvent plus briguer la victoire au classement général. En revanche, ils entendent bien se faire remarquer en tentant de briser la domination britannique lors des prochaines épreuves.

En attendant, la caravane du Tour a pris de l’altitude et rejoint en fin d’après-midi la station alpine de Megève où un public nombreux l’attendait. A l’issue de cette deuxième journée, l’équipage Andrew Smith/James Cottingham a accru son avance en tête du classement général Compétition VHC. Il compte désormais 1’34’’ d’avance sur Chris Ward/Andy Elcomb et 3’10 sur Ben Gill/David Didcock.

Dans la catégorie Régularité, Michel Périn a mis à profit son expérience de copilote professionnel (deux titres de champion de France des rallyes et six titres de champion du monde des rallyes-raids avec Pierre Lartigue, Bruno Saby et Carlos Sainz) et permis à son pilote Nicolas Pagano d’imposer son Alfa Romeo 1750 GTV au sommet de la hiérarchie de la première épreuve spéciale. Grâce à ce résultat, ils pointent désormais au 3ème rang du classement général de la catégorie derrière les équipages Jean Rigondet/Olivier Souillard (CG 1200S) et Mathieu Sentis/Gaëtan Demoulin (Peugeot 504) qui confortent leur position acquise la veille.

Demain, les concurrents de la 27ème édition du Tour Auto Optic 2ooo quitteront Megève et ses sommets enneigés pour disputer la troisième étape. Au programme 447 kilomètres à parcourir, avec deux épreuves spéciales dans la matinée et des courses sur le Circuit de Lédenon dans l’après-midi, avant de rejoindre Avignon avec une arrivée au parking des Allées de l’Oulle, au pied des remparts, et un dîner dans le majestueux Palais des Papes. 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ETAPE 3/ 3ª ETAPA : MEGEVE / AVIGNON (26 Abril)

LA FORD GT40 DE SMITH / COTTINGHAM CREUSE L'ECART

Après avoir pris de la hauteur à l’occasion de la deuxième étape, avec une traversée du Jura et une ascension vers la station alpine de Megève, les équipages du 27ème Tour Auto Optic 2ooo sont redescendus dans la plaine pour disputer la troisième étape longue de 487 kilomètres. Au programme de la journée, deux épreuves spéciales et des courses sur le circuit de Lédenon, avant de rejoindre le parc fermé installé au pied des remparts de la ville d’Avignon.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Depois de subir as montanhas na ocasião do segundo estágio, com um cruzamento do Jura e uma subida ao resort alpino de Megève, as tripulações do 27º Tour Auto Optic 2ooo desceram para as planícies para disputar o terceiro estágio longo de 487 quilômetros. No programa do dia, duas etapas especiais e corridas no circuito de Lédenon, antes de ingressar no parque fechado no sopé das muralhas da cidade de Avignon. 

Desde o início da prova em Paris, categoria de Competição de VHC que foram os primeiros a pontuar na época do especial Combe de Savoie. Neste percurso com muitas curvas fortes e fechadas, a equipe britânica Andrew Smith / James Cottigham levou o seu Ford GT40 a uma sexta vitória consecutiva, à frente da dupla francesa Ludovic Caron / Denis Giraudet (Shelby Cobra 289 ) de 17 segundos e seus compatriotas Chris Ward e Andy Elcomb (Jaguar Type E) de 24 segundos. A segunda etapa da manhã (Saint Nazaire Le Désert) foi cancelada devido a um incidente, foi no circuito de Lédenon que os competidores foram encontrados para lutar antes de se juntar a Avignon. Mais uma vez, o piloto do Ford GT40 assumiu a liderança da competição ao vencer o E Type Jaguar de Chris Ward e o Lotus Elan 26R de Raphael Favaro. Esta hierarquia é também, hoje à noite, a do ranking geral da categoria Competição VHC, já que o britânico Jaguar Ben E / David Didcock perdeu a chamada na chegada desta terceira etapa. Vale citar o excelente desempenho alcançado desde o início desta 27 ª edição pelo piloto alemão Gaby Von Oppenheim e seu co-piloto Andreas Middendorf, que continuaram a progredir na disputa e ocupam o 9 º lugar na categoria com o seu Porsche 911 2.0L nesta etapa.

Na competição de regularidade, o time argentino Tomas Hinrichsen / Solange Mayo em seu Maserati 200 SI, vencedor da categoria, começou a manhã com sua segunda vitória especial desde o início.

Na equipe de pai / filho formada por Francois e Geoffroy de Gaillard provou ser a mais regular no circuito de Lédénon com seu Peugeot 203. No entanto, Jean Rigondet e Olivier Souillard em seu CG 1200 S permanecem os líderes do categoria geral à frente das duplas Nicolas Pagano / Michel Périn (Alfa Romeo 1750 GTV) e Philippe Ficher / Xavier Malenfer (Lancia Fúlvia 1600 HF) que ganharam um lugar de Mathieu Sentis / Gaetan Demoulin (Peugeot 504).

Seguiram para a quarta etapa do Tour Auto Optic 2ooo que levará os concorrentes de Avignon a Aix-en-Provence. No programa: 385 quilômetros em duas etapas especiais e corridas no circuito de Paul Ricard, depois de um almoço que será realizado no Convento Real de São Maximino, antigo claustro dominicano do século XIII.

Comme depuis le départ de Paris, ce sont les plateaux de la catégorie Compétition VHC qui se sont mesurés les premiers au chronomètre à l’occasion de la spéciale de Combe de Savoie. Sur ce tracé présentant de nombreux enchaînements d’épingles, l’équipage britannique Andrew Smith/James Cottigham a mené de mains de maître sa Ford GT40 vers une 6ème victoire d’affilée, devançant le duo français Ludovic Caron/Denis Giraudet (Shelby Cobra 289) de 17 secondes et ses compatriotes Chris Ward et Andy Elcomb (Jaguar Type E) de 24 secondes. La deuxième spéciale de la matinée (Saint Nazaire Le Désert) ayant été annulée en raison d’un incident, c’est sur le circuit de Lédenon que les concurrents se retrouvaient pour en découdre avant de rejoindre Avignon. De nouveau, le pilote de la Ford GT40 prenait l’ascendant sur la concurrence en s’imposant devant la Jaguar Type E de Chris Ward et la Lotus Elan 26R de Raphaël Favaro. Cette hiérarchie est également, ce soir, celle du classement général de la catégorie Compétition VHC, puisque la Jaguar Type E des Britanniques Ben Gill/David Didcock manquait à l’appel à l’arrivée de cette troisième étape. 


Citons l’excellente performance réalisée depuis le départ de cette 27ème édition par la pilote allemande Gaby Von Oppenheim et son copilote Andreas Middendorf qui n’ont cessé de progresser dans la hiérarchie pour occuper désormais la 9ème place du classement de la catégorie avec leur Porsche 911 2.0L.

En régularité, l’équipe argentin Tomas Hinrichsen/Solange Mayo sur sa Maserati 200 SI, vainqueur en titre de la catégorie, a entamé la matinée en décrochant sa deuxième victoire de spéciale depuis le départ. Puis, l’équipage père/fils constitué par Francois et Geoffroy de Gaillard s’est révélé le plus régulier sur le circuit de Lédenon avec sa Peugeot 203. Pour autant, Jean Rigondet et Olivier Souillard sur leur CG 1200 S demeurent les leaders de la catégorie au classement général devant les équipages Nicolas Pagano/Michel Périn (Alfa Romeo 1750 GTV) et Philippe Ficher/Xavier Malenfer (Lancia Fulvia 1600 HF) qui ont tous deux gagné une place au détriment de Mathieu Sentis/Gaëtan Démoulin (Peugeot 504).

Demain, la quatrième étape du Tour Auto Optic 2ooo mènera les concurrents d’Avignon à Aix-en-Provence. Au programme : 385 kilomètres à parcourir avec deux épreuves spéciales et des courses sur le circuit Paul Ricard, après un déjeuner qui se déroulera au Couvent Royal de Saint Maximin, ancien cloître dominicain datant du XIIIe siècle.  

Belas imagens da estrada

ETAPE 4 /4ª ETAPA : AVIGNON / AIX-EN-PROVENCE (27 abril)

ANDREW SMITH & JAMES COTTINGHAM INVINCIBLES ! ANDREW SMITH & JAMES COTTINGHAM INVENCÍVEIS!

Progressivement, le peloton du Tour Auto Optic se rapproche des deux mille kilomètres parcourus depuis Paris. Après avoir fait étape à Besançon, Megève et Avignon, les équipages ont poursuivi leur descente vers Aix-en-Provence à l’occasion de la quatrième étape. Comme le veut la règle de l’épreuve, ce sont les concurrents engagés en Régularité qui, lors des deux dernières journées de rallye, s’élancent les premiers sur les routes. Ainsi ont-ils eu la primeur du chaleureux accueil du public tout au long du parcours. Des combes louvoyantes du Luberon aux détours des villages provençaux, avec une pause déjeuner dans le majestueux Couvent Royal de Saint Maximin, ancien cloître dominicain datant du XIIIe siècle, puis les pinèdes de la Sainte Beaume, avant un passage au circuit Paul Ricard où des milliers de passionnés les attendaient.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Gradualmente, os concorrentes do Tour Auto Optic aproximam dos dois mil quilômetros percorridos desde Paris. Depois de parar em Besançon, Megève e Avignon, as equipes  continuaram sua descida para Aix-en-Provence durante a quarta etapa. Como regra do evento, são os competidores inscritos na Regularidade que, durante os últimos dois dias de rali, correm  primeiro nas estradas. Assim, eles tiveram o primeiro gosto da recepção calorosa do público durante todo o curso.Das sinuosas de Luberon aos desvios das aldeias provençais, com almoço no majestoso Convento Real de São Maximino, um antigo claustro dominicano do século XIII, depois as florestas de pinheiros de Sainte Beaume, antes de uma passagem para o circuito de Paul Ricard, onde milhares pessoas apaixonadas estavam esperando por eles. No local, os competidores puderam avaliar a pista que vai receber o retorno do Grande Prêmio da França de Fórmula 1 em 24 de junho. E especialmente aqueles da categoria VHC velocidade

que permitiram expressar a sua pilotagem e o poder do seu carro de corrida. Começando com a tripulação britânica Andrew Smith / James Cottingham, que está no topo da classe VHC desde que deixou Paris. Ao volante do Ford GT40, Andrew Smith, livre da competição de seu compatriota Chris Ward (Jaguar Type E) forçado a parar após quatro voltas no traçado e se impôs com 47 segundos de vantagem à frente do Shelby Cobra. Daytona de German Olivier Ellerbrock e Shelby Cobra 289 do francês Frédéric Jousset.

Duas horas depois, a duplas britânica reincidiu na última etapa do dia (Le Grand Caunet) ao conquistar sua décima vitória nas onze até o momento. Apenas a duplas Chris Ward / Andy Elcomb conseguiu de fato quebrar seu domínio ao vencer por pouco a etapa La Gabelle. No entanto, seu Jaguar Type E, que ficou em segundo lugar no ranking geral da VHC, não chegou a Aix-en-Provence e caiu para 36º.

Já destacado na etapa anterior, a performance do piloto alemão Gaby Von Oppenheim (Porsche 911 2.0L) foi confirmada, já que ocupou o 2º lugar na última etapa do dia e sobe para o 6º lugar no ranking geral provisório da categoria VHC ainda dominada por Andrew Smith / James Cottingham à frente de Raphael Favaro / Yves Badan de 6'57 'e Frédéric Jousset / Paul Miliotis de 7'19''.

Na categoria regularidade, a vitória de Jean-François Escat / Danielle Brincat (BMW 3.0 CSI) na especial de La Gabelle, depois de Tomas Hinrichsen / Solange Mayo (Maserati 200 SI) no circuito de Paul Ricard, não incomodou a supremacia de Jean Rigondet e Olivier Souillard (CG 1200 S), que venceu a última corrida do dia e consolidou sua liderança na classificação à frente de Nicolas Pagano / Michel Périn (Alfa Romeo 1750 GTV) e Philippe Ficher / Xavier Malenfer (Lancia Fulvia 1600 HF).

No sábado, aconteceu a quinta e última etapa do Tour Auto Optic 2ooo que levou os competidores de Aix-en-Provence a Nice, depois de um almoço no Château de Taulane construído em 1769. Mais 483 quilômetros com três etapas especiais no programa: Pays de Fayence, Ferres-La Roque na Provença e La Bollène e enfrentaram o famoso Col du Turini  (Montanha) culminando a 1.607 metros acima do nível do mar, que permaneceu sem dúvida um dos destaques da 27ª edição da Tour Auto Optic 2ooo.

Sur place, les concurrents ont pu se mesurer à la piste qui accueillera le retour du Grand Prix de France de Formule 1 le 24 juin prochain. Et plus spécialement ceux de la catégorie Compétition qui ont pu laisser s’exprimer leur pilotage et la puissance de leur bolide. A commencer par l’équipage britannique Andrew Smith/James Cottingham qui occupe la tête du classement de la catégorie VHC depuis le départ de Paris. Au volant de sa Ford GT40, Andrew Smith, débarrassé de la concurrence de son compatriote Chris Ward (Jaguar Type E) contraint à l’abandon après quatre tours de circuit, s’est imposé largement avec 47 secondes d’avance sur la Shelby Cobra Daytona de l’Allemand Olivier Ellerbrock et la Shelby Cobra 289 du Français Frédéric Jousset. Deux heures plus tard, l’équipage britannique a récidivé dans la dernière spéciale de la journée (Le Grand Caunet) en remportant sa 10ème victoire sur les onze possibles à ce jour. Seule la paire Chris Ward/Andy Elcomb est en effet parvenue à briser sa domination en remportant de justesse la spéciale de la matinée (La Gabelle). Pour autant, sa Jaguar Type E qui occupait la 2ème place du classement général VHC n’a pas rallié l’arrivée à Aix-en-Provence et rétrograde en 36e position. 

Déjà soulignée hier, la performance de la pilote allemande Gaby Von Oppenheim (Porsche 911 2.0L) a été confirmée aujourd’hui, puisqu’elle se classe 2ème de la dernière spéciale de la journée et se hisse à la 6ème place du classement général provisoire de la catégorie VHC toujours dominée par Andrew Smith/James Cottingham qui devancent désormais Raphaël Favaro/Yves Badan de 6’57’’ et Frédéric Jousset/Paul Miliotis de 7’19’’. 

En régularité, la victoire de Jean-Francois Escat/Danielle Brincat (BMW 3.0 CSI) dans la spéciale de La Gabelle, puis celle de Tomas Hinrichsen/Solange Mayo (Maserati 200 SI) sur le circuit Paul Ricard, n’ont pas remis en cause la suprématie de Jean Rigondet et Olivier Souillard (CG 1200 S) qui s’imposent lors de la dernière épreuve de la journée et confortent leur avance en tête du classement devant Nicolas Pagano/Michel Périn (Alfa Romeo 1750 GTV) et Philippe Ficher/Xavier Malenfer (Lancia Fulvia 1600 HF). 

Demain samedi, la cinquième et dernière étape du Tour Auto Optic 2ooo mènera les concurrents d’Aix-en-Provence à Nice après un déjeuner au Château de Taulane édifié en 1769. Soit 483 kilomètres à parcourir avec trois épreuves spéciales au programme : Pays de Fayence, Les Ferres-La Roque en Provence et La Bollène qui emprunte le célèbre Col du Turini culminant à 1607 mètres d’altitude qui demeurera assurément l’un des temps forts de la 27ème édition du Tour Auto Optic 2ooo.  

A caminho do final!

ETAPE 5 / 5ª ETAPA : AIX-EN-PROVENCE / NICE (28 Abril) 

LA LOTUS ELAN DE RAPHAEL FAVARO & YVES BADAN  S’IMPOSE AU FINAL ! O LOTUS ELAN DE RAPHAEL FAVARO & YVES BADAN SE IMPOE NO FINAL ! 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A 27ª edição do Tour Auto Optic 2ooo terminou no sábado com três etapas especiais no interior provençal e uma chegada em Nice na Praça Masséna. A partir do Grand Palais, em Paris, cinco dias antes, as 239 equipes vão manter suas recordações inesquecíveis ao longo de uma rota que os convidou a descobrir as estradas mais bonitas da França. De Paris a Nice, passando pelas cidades de Besançon, Megève, Avignon e Aix-en-Provence, todos puderam admirar a beleza e variedade das paisagens percorridas. Todos também compartilharam momentos de emoção ao volante de seu carro pacientemente preparado para percorrer os 2.100 quilômetros de um novo percurso. Finalmente, alguns também aprovaram e degustaram os momentos mágicos da vitória...

A partir desta aventura humana e esportiva, um vencedor celebrou muito na chegada: a equipe suíça Raphael Favaro / Yves Badan do Lotus Elan 26R. Estabeleceu-se em segundo desde o dia em que duplas britânica GT40 Andrew Smith / James Cottingham teve problemas na caixa de marchas que ocorreram na penúltima etapa do rali. Os vencedores da edição de 2017 tiveram que desistir depois de vencido dez etapas especiais dos quatorze. Apenas a duplas formada por seus compatriotas Chris Ward e Andy Elcomb (Jaguar Type E) conseguiu romper momentaneamente essa dominação ao vencer duas etapas especiais. Um desempenho entretanto frustrado por um abandono no circuito de Paul Ricard que os privou de qualquer sorte de pódio na chegada. Portanto, é a equipe suíça Raphael Favaro / Yves Badan (Lotus Elan 26R) que teve vitória final na classificação geral na frente da outra dupla  francesas HCV Frédéric Jousset / Paul Miliotis (Shelby Cobra 289) e Damien Kohler / Sylvie Laboisne (Lotus Elan 26R).

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La 27ème édition du Tour Auto Optic 2ooo s’est achevée samedi par trois épreuves spéciales disputées dans l’arrière-pays provençal et une arrivée jugée à Nice sur la Place Masséna. Partis du Grand Palais à Paris cinq jours auparavant, les 239 équipages garderont de leur participation des souvenirs indélébiles vécus tout au long d’un parcours qui les invitait à découvrir les plus belles routes de France. De Paris à Nice en passant par les villes étapes de Besançon, Megève, Avignon et Aix-en-Provence, tous ont pu admirer la beauté et la variété des paysages traversés. Tous ont également partagé des moments d’émotion au volant de leur bolide patiemment préparé pour parcourir les 2.100 kilomètres d’un parcours inédit. Enfin, quelques-uns ont également goûté les instants magiques de la victoire… 

De cette aventure humaine et sportive, un vainqueur a été célébré à l’arrivée : l’équipage suisse Raphaël Favaro/Yves Badan sur une Lotus Elan 26R. Installés en deuxième position depuis la veille, ils ont bénéficié des problèmes de boîte de vitesses survenus sur la GT40 du duo britannique Andrew Smith / James Cottingham dans l’avant-dernière spéciale du rallye. Les vainqueurs de l’édition 2017 ont dû renoncer après avoir remporté dix victoires de spéciales sur les quatorze possibles. Seule la paire formée par leurs compatriotes Chris Ward et Andy Elcomb (Jaguar Type E) était parvenue à briser momentanément cette domination en s’adjugeant deux épreuves spéciales. Une performance cependant contrariée par un abandon sur le circuit Paul Ricard qui les privait de toute chance de podium à l’arrivée. Dès lors, c’est à l’équipage suisse Raphaël Favaro/Yves Badan (Lotus Elan 26R) que revient la victoire finale au classement général Compétition VHC devant les Français Frédéric Jousset/Paul Miliotis (Shelby Cobra 289) et Damien Kohler/Sylvie Laboisne (Lotus Elan 26R).

Autre vainqueur de l’édition 2018, l’équipage français Patrick Hautot/Sylvain Cantrel impose sa Ford GT40 dans le groupe G1 et G2. Les Américains Cooper Mac Neil/Gunnar Jeannette remportent quant à eux le Groupe H1/H2/I aux commandes de leur Porsche 911 RSR 3.0L. Et le duo Jean-François et Chloé Pénillard (Porsche Pré A) gagne le classement à l’indice de performance.

Outro vencedor da edição de 2018, a dupla  francesa Patrick Hautot / Sylvain Cantrel que impôs seu Ford GT40 ao grupo G1 e G2. Cooper Mac Neil / Gunnar Jeannette, dos Estados Unidos, ganhou nos grupos H1 / H2 / I ao volantes de seu Porsche 911 RSR 3.0L. E a dupla Jean-François e Chloé Pénillard (Porsche Pre A) venceram o ranking no índice de desempenho.

La victoire en Régularité revient à l’équipage tricolore Jean Rigondet/Olivier Souillard (CG 1200 S), dominateur du premier au dernier jour du rallye. Il devance le duo Nicolas Pagano/Michel Périn (Alfa Romeo 1750 GTV) qui conserve sa deuxième place de justesse sur la paire argentine victorieuse en 2017, composée de Tomas Hinrichsen et Solange Mayo (Maserati 200 SI), qui s’impose, en revanche, à l’indice de performance.

A vitória na regularidade vai para a duplas tricolor Jean Rigondet / Olivier Souillard (CG 1200 S), dominadora do primeiro ao último dia do rali. Ele estava à frente da duplas Nicolas Pagano / Michel Périn (Alfa Romeo 1750 GTV), que manteve seu segundo lugar à frente da dupla Argentina (índice de desempenho) composta por Tomas Hinrichsen e Solange Mayo (Maserati 200 SI).

L’esprit du Tour Auto Optic 2ooo a de nouveau conquis un large public. En témoignent les spectateurs venus massivement au Grand Palais, puis à l’arrivée des étapes. Mais également sur les circuits de Dijon-Prenois, de Bresse, de Lédenon et du Paul Ricard, ainsi que sur les dix épreuves spéciales disputées sur routes fermées. 

O espírito do Tour Auto Optic 2ooo mais uma vez conquistou o grande público . O testemunho dos espectadores que estavam no Grand Palais, depois na chegada das etapas. Mas também nos circuitos de Dijon-Prenois, Bresse, Lédenon e Paul Ricard, bem como nos dez estágios especiais disputados em estradas fechadas.

L’organisateur Peter Auto remercie ses partenaires de leur soutien, synonyme de pérennité pour cette compétition automobile qui demeure la plus ancienne encore en activité.

O organizador Peter Auto agradece seus parceiros pelo apoio, sinônimo de sustentabilidade para esta competição, que continua sendo o mais antigo ainda em atividade.

Ainsi que les médias toujours plus nombreux à couvrir l’évènement et à contribuer à sa notoriété. Certains ont participé au Tour pour vivre cette expérience unique de l’intérieur et la faire mieux encore partager à leurs lecteurs, auditeurs et téléspectateurs. Rendez-vous en 2019 pour la 28e édition qui proposera à ses participants un parcours comme chaque année renouvelé.

Bem como os meios de comunicação que cobriram o evento e contribuirão para a sua notoriedade. Alguns participaram do Tour Auto Optic para viver essa experiência única de dentro e torná-la ainda melhor para compartilhar com seus leitores, ouvintes e espectadores. Em 2019 as organizações Peter Auto, para a 28ª edição, oferecerá aos seus participantes um novo percurso para o próximo ano!

Classificação VHC - Velocidade

Classificação Regularidade

ISSO É MUITO MAIS QUE COMPETIÇÃO. É CONSERVAR EMOÇÃO!

Montagem, edição e tradução Francis Castaings - Fotos: Julien Hergault e Stephanie Bezard

Obrigado por respeitar os direitos do autor - Merci de respecter les droits d'auteur. Copyright Photo Classic Racing

MERCI BEAUCOUP AU ESPACE PRESSE PETER AUTO POUR LES BELLES PHOTOS ICI.

Veja também, Voir aussi  o Mugello Classic, o Tour Auto e o Spa Classic 2015.

Role a página para ver como foi a edição de 2017

Volte a página principal do site.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

TOUR AUTO OPTIC 2ooo : 242 ELUES AU DEPART

TOUR AUTO OPTIC 2ooo : 242 Eleitos para a largada

Quel plus bel écrin que celui de verre, unique et majestueux, du Grand Palais installé en bord de Seine à quelques hectomètres seulement d’autres monuments illustres de la capitale, pour accueillir en son sein les bijoux automobiles de la 26ème édition du Tour Optic 2ooo. Lundi 24 avril se déroulaient les traditionnelles vérifications administratives et techniques à l’issue desquelles était délivré le précieux sésame indispensable à chaque équipage et à sa voiture pour s’aligner au départ de la plus ancienne course automobile encore organisée aujourd’hui.

Ainsi, en cette journée d’exposition ouverte au public, les 242 bolides dévoilaient leur carrosserie parfaitement lustrée dissimulant des mécaniques finement entretenues et préparées pour affronter les 2500 kilomètres du parcours. Chaque année renouvelé depuis sa première édition en version voitures historiques en 1992, l’itinéraire emmènera les concurrents en Bretagne pour la première fois avec une arrivée d’étape mardi soir sur le Quai Saint Vincent à Saint-Malo. Puis, direction la région de Nantes le lendemain, Limoges jeudi, Toulouse vendredi et enfin Biarritz, théâtre océanique de l’arrivée finale du Tour Auto Optic 2ooo dans la nuit de samedi à dimanche.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Corridas de Veículos Históricos de Competição – Tour Auto Optic 2ooo 2017

O Tour Auto Optic é uma corrida de regularidade e velocidade realizada em famosos circuitos da França, estradas fechadas nacionais, departamentais e pequenos trechos nas auto estradas passando por belas e pequenas cidades. Desde 1992 esta corrida é realizada, faz parte do calendário anual das organizações Peter Auto sempre com carros famosos das décadas de 50, 60 e 70. Saíram de Paris no dia 24, segunda e chegaram no sul, costa atlântica, na charmosa Biarritz, no sábado dia 29. No domingo e segunda-feira os concorrentes estavam no Grand Palais, uma bela construção no centro de Paris que data de 1900 e abriga sempre exposições de requinte. Há lugar suficiente para os carros em seus 77. 000 m² de superfície.

Os 242 carros percorreram 2.500 quilômetros em várias regiões e neste ano de 2017 incluiu a Bretanha, oeste francês. Estavam marcas de prestígio como BMW, Opel, Ferrari, Fiat, Alfa Romeo, Alpine, Ford GT40, Mustang, Galaxie, Chevrolet Camaro, Jaguar Type E e MKII, Ligier JS2, Porsche, Shelby Cobra, os anglo-saxões Ford Escort e Capri, Austin Mini, Morgan...

e a presença do grande piloto inglêsDerek Bell que venceu Venceu cinco vezes as 24 Horas de Le Mans, correu na Fórmula Um nas equipes Ferrari, McLaren, Surtees, e Tecno.

Outra personalidade que também colocou os pés na estrada foi Ari Vatanen que correu em ralis pelas equipes Ford, Opel, Peugeot, Subaru, BMW, Mitsubishi, disputou 101 corridas, ganhou o campeonato de 1981, correu no Dakar e deu uma aula de pilotagem na subida de montanha de Pikes Peak International Hill Climb com um Peugeot 405 T16.

Também no dia 24 de abril, a Ferrari East West Europe & Africa escolheu a Tour Auto Optic 2ooo para ser o primeiro evento da comemoração de seus 70 anos e apresentar ao público presente os modelos Ferrari 812 Superfast e o exclusivo LaFerrari Aperta.

Rolem a página, vejam as belas imagens e siga o mapa da velocidade.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A l’honneur de la 26ème édition, des voitures qui ont écrit la légende du Tour : BMW, Ferrari, Alpine, Ford GT40, Jaguar Type E et MKII, Ligier JS2, Porsche, Shelby Cobra et d’autres joyaux de la production automobile dont les représentantes de marques françaises disparues célébrées spécialement cette année. Ainsi les passionnés d’automobiles historiques venus près de dix mille au Grand Palais ont pu admirer ce musée éphémère constitué d’allemandes, américaines, anglaises, italiennes et françaises, soigneusement présentées par marque et par modèle.

Ils ont également eu l’occasion de croiser quelques pilotes de renom comme l’Anglais Derek Bell, quintuple vainqueur des 24 Heures du Mans, engagé au Tour Auto au volant d’une Porsche 911 RS 3.0L de 1975… Michel Périn, célèbre copilote qui remporta avec François Chatriot le Tour de France automobile en 1986, ainsi que deux titres de champion de France des rallyes et six titres de champion du monde des rallyes-raids. Sur le Tour, il fera équipe avec Nicolas Pagano sur une Alfa Romeo 1750 GTV de 1968. L’Ecossais Guy Berryman, bassiste du groupe Coldplay, qui participe pour la première fois à une telle épreuve au volant de sa Dino 246 GT en compagnie d’un autre musicien : l’Australien Gleen Moule, batteur du groupe Howling Bells. Ou encore, le comédien Alexandre Brasseur (digne héritier de son père Claude et de son grand-père Pierre) qui sera de nouveau au départ avec une Jaguar Mk I (1959) partagée avec Pierre Le Gloahec-Henanff. Ainsi que les chefs étoilés Michel Chabran (BMW 1600 Ti), Michel Rostang (Lancia Fulvia 1.6 L HF Fanalone) et Jean-Paul Lacombe (BMW 2002 TI), fidèles participants de l’épreuve.

Cette journée était l’occasion de nombreux moments de partage entre les concurrents, le public, les médias et les partenaires de l’épreuve. Ainsi, à partir de 12h00, sur l’Espace BMW (partenaire officiel automobile) était présentée par Vincent Salimon (Président du Directoire de BMW Group France) les modèles BMW M4 Magny-Cours Edition, BMW S1000 RR Magny-Cours Edition et la BMW M1 engagée dans le Tour Auto en présence des ouvreurs Ari Vatanen & François Chatriot, respectivement champion du monde et champion de France des rallyes. Ensuite, Patrick Peter, l’organisateur de l’évènement, évoquait les grandes lignes de l’épreuve et son succès tous les ans renouvelé. Didier Papaz (Président Directeur Général d’Optic 2ooo) et Yves Guénin (Secrétaire Général d’Optic 2ooo) rappelaient le partenariat qui unit le réseau leader de l’optique en France au Tour Auto éponyme depuis 2009. Venait ensuite le tour de Pierre-Louis Le Faou (Président de Vicomte A.), nouvel habilleur officiel du Tour, de dévoiler la Veste ‘‘Trophy’’ remise à chaque vainqueur de catégorie de l’édition 2016. Chronométreur officiel de la compétition pour la troisième année consécutive, Zenith présentait sur sa boutique le chronographe Chronomaster El Primero Open Tour Auto Edition. Sur l’Espace Gitana, Cyril Dardashti (Directeur Général du Gitana Team) et Sébastien Josse (skipper des unités Edmond de Rothschild) évoquaient l’univers de la course au large et les nombreux points communs unissant leur univers à celui de la course automobile. Enfin, à 14h00, Ferrari East West Europe & Africa, qui a choisi le Tour Auto Optic 2ooo comme premier événement en France pour célébrer les 70 ans de la marque, présentait en première publique française la Ferrari 812 Superfast. A ses côtés la très exclusive LaFerrari Aperta, voiture marquant le début du 70ème anniversaire, était également au centre des attentions.

Cette première journée du Tour Auto Optic 2ooo se clôturait par une soirée durant laquelle, concurrents, partenaires et personnalités de marque se retrouvaient pour échanger sur leur passion commune de l’automobile. Cette année, Chantal Thomass, Jean Todt, Jean-Pierre Pernaut, Thiago Motta, Toto Wolf ou encore Eric Woerth étaient au rendez-vous au Grand Palais.

Mardi 25 avril, dès 6 heures du matin, les concurrents quitteront cet écrin d’exception pour rejoindre le Château de Neuville, lieu du départ officiel du rallye à partir de 7h00. Ils se rendront ensuite à la première épreuve spéciale chronométrée, puis sur le circuit Bugatti du Mans pour déjeuner et en découdre sur la piste avant de reprendre la route en direction de Saint-Malo.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Invitation aux celebrations du 70ème anniversaire de Ferrari et a la premiere publique francaise de la Ferrari 812 Superfast lors de l’exposition du Tour Auto Optic 2ooo

Apresentação ao público pela primeira vez, em comemoração aos 70 anos da grande marca italiana do modelo Ferrari 812 Superfast e da LaFerrari Aperta na exposição do Tour Auto Optic 2ooo

LUNDI 24 AVRIL 2017 A 14H00 AU GRAND PALAIS (PARIS)

Ferrari East West Europe & Africa a choisi le Tour Auto Optic 2ooo comme premier événement en France pour célébrer ses 70 ans et présenter en exclusivité la Ferrari 812 Superfast. La très exclusive LaFerrari Aperta, voiture marquant le début du 70 ème anniversaire, sera aussi au centre des attentions.

Cette présentation se tiendra sous la majestueuse nef du Grand Palais, écrin de choix pour cette année historique pour le Cheval Cabré. Rendez-vous le 24 avril 2017 à 14h00 pour la conférence de presse. LaFerrari Aperta et la 812 Superfast seront entourées de leurs glorieux ancêtres qui ont façonné année après année l’histoire de Ferrari.

Clique abaixo para ver as fotos

Imagens dos carros chegando ao Grand Palais no centro de Paris

Alguns chegaram rodando nas belas ruas de Paris, desfilando deixando a capital francesa ainda mais charmosa. Abaixo um Jaguar E-Type 

Porsche 911 Turbo chegando.














Elegância do Mercedes-Benz 300 SL

Ford GT-40 dentro do Grand-Palais

Chevrolet Camaro Z-28 sendo empurrado para a vaga dentro do espaço do Grand Palais

Faixa exclusiva para antigos

As Categorias

VHC (Veículos Históricos de Competição, Grupo 1 e 2, anos 50, 60 e 70, Turismo, competição e regularidade

Todas estas estão no campeonato de 2017

NASTRO ROSSO - Esta categoria nasceu em 2010 dedicada aos carros italianos fabricados até 1965. Mas o regulamento a partir de 2013 admitiu aqueles que de origem não italiana que foram de uma certa forma alterados, projetados ou construídos em seu território como o Porsche Carrera Abarth, Aston Martin DB4 GT, DB4 GT Zagato que competiram com o Maserati 300 S, Ferrari 250 GT Berlinetta ou Alfa Romeo TZ. Estarão na competição também Abarth 2000 Spider, 1300 OT, Alfa Romeo TZ, Giulietta SZ ou SV, Bizzarrini 5300GT (acima) , Ferrari 225S, 250 GT TDF, 250 GT Berlinetta, 250GT Europa, 250 LM, 275 GTB, Fiat 8V Zagato, Iso A3C, Maserati A6GCS, 150S, 200S, 300S, etc. Os carros obrigatoriamente terão que ter originalidade no que se refere à freios, suspensão e motor.

SIXTIES ENDURANCE

Anterior à Classic Endurance Racing, esta categoria é reservada a carros esportes fabricados antes de 1963 e aos GT antes de 1966. Nesta estiveram o AC Cobra, Jaguar E-Type, Ferrari 250 GT e Porsche 911. Na GT antes de 1963 o Jaguar E-Type de primeira geração enfrentou o AC Cobra 260. Acima, o esportivo prata é um Morgan SLR 1963.

CLASSIC ENDURANCE RACING -  Esta categoria está reservada aos bólidos de sucesso que vão de 1966 à 1979. São carros muito velozes que fizeram muito sucesso nas mãos de Jacky Ickx, Henri Pescarolo, Graham Hill, François Cevert, Gérard Larrousse, Mike Parkes, Herbert Müller, Clay Regazzoni, Ignazio Giunti, Nino Vaccarella, Arturo Merzario Schetty, Jo Siffert, Brian Redman, Vic Elford, Hans Herrmann, Pedro Rodriguez e outros grandes nomes. São nomes famosos como o Porsche 910, 917 1970 (acima) o Ferrari 512, o Lola T70, o Ford GT40, Alfa Romeo T33/3, etc. Com estes estarão também Ligier JS2, Porsche 935, BMW M1 e o De Tomaso Pantera. Grandes tempos de Le Mans, Nurbürgring, Monza, Spa-Francorchamps, Daytona.... São duas categorias:

CER 1 - GT 1966 / 1974 & Protos 1966 / 1971

CER 2 - GT 1975 / 1979 & Protos 1972 / 1979

U2TC : Esta reúne carros do inicio do Campeonato Europeu de Turismo. Eram carros de pequena cilindrada que enfrentavam com galhardia os grandes. Foram os: Alfa Romeo Giulia Bertone , BMW 2002, Ford Escort e Capri, Porsche Mini Cooper…

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dados do Tour Auto

Todo o percurso e distâncias e o total de 2.500 quilômetros. As provas foram realizadas em estradas nacionais, departamentais, alguns trechos de auto estradas e em circuitos.  Fora dos circuitos as estradas foram fechadas. Houve provas de regularidade e de velocidade.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ETAPE 1 : PARIS / SAINT-MALO (25 avril - Mardi/ Terça-Feira)

1ª Etapa: PARIS / SAINT-MALO (25 abril - Terça)

BIENVENUE EN ARMORIQUE - BEM VINDO A ARMORICA

Après avoir quitté le Grand Palais à l’aube, le peloton du Tour Auto Optic 2ooo s’est dirigé vers le Château de Neuville où était donné le départ officiel de la 26ème édition de l’épreuve. Au programme de la première étape, un parcours long de 454 kilomètres menant les 241 équipages partants vers la première épreuve spéciale de La Sarthe, puis au circuit Bugatti du Mans pour finalement achever la journée en terre armoricaine sur le Quai Saint Vincent du port de plaisance de Saint-Malo. Une première pour le Tour qui a accueilli quelques milliers de bretons amateurs d’automobiles anciennes dans son parc fermé jusqu’à la nuit tombée.

Dans la matinée, les trois plateaux inscrits dans la catégorie Compétition avaient été les premiers à se lancer dans la spéciale de La Sarthe sur une chaussée froide et humide présentant un profil relativement plat et sinueux avec un final plutôt large et assez rapide. L’occasion pour l’équipage britannique Andrew SMITH / James COTTINGHAM sur sa Ford GT40 de signer le meilleur chrono devant la Shelby Cobra 289 du duo français Ludovic CARON / Denis GIRAUDET et la Porsche 911 de Bertrand et Anne PENLAE. Venait ensuite le tour des deux plateaux de Régularité au sein desquels le plus précis se révélait être l’équipage argentin Martin H. SUCARI / Francisco SUCARI à bord de leur Ferrari 250 GT Berlinetta, vainqueur de l’édition du Tour Auto 2016.

Après cet échauffement sur cette première spéciale de rallye, les pilotes reprenaient la liaison pour rejoindre le circuit manceau où les attendaient le déjeuner et les premières joutes sur la piste. Dans la catégorie Compétition VHC, Andrew SMITH imposait de nouveau sa GT40 devant la voiture sœur de l’Allemand Olivier ELLERBROCK et la Shelby Cobra 289 de Frédéric JOUSSET. Ces trois équipages occupent actuellement les trois premières places du classement général provisoire VHC. Dans les catégories G1 et G2, une autre GT40, celle de Philippe VANDROMME / Frédéric VIVIER, s’est montrée la plus performante, tandis que la Ligier JS2 DFV de MR JOHN OF B. / SIBEL mène le classement H1, H2 et I. Enfin, en Régularité, c’est le duo Claudio SCALISE / Arturo SCALISE sur Porsche 911 RS 2,7L qui se hissait en haut de la hiérarchie à l’issue de cette première journée de compétition.

Une fois les mécaniques mises à l’épreuve sur ce premier circuit de l’édition 2017, les concurrents reprenaient la route vers Saint-Malo. Au fil de la soirée, la majorité du peloton passait sous l’arche d’arrivée pour se ranger dans le parc fermé et recevoir les soins des équipes d’assistance. En revanche, quelques-uns avaient déjà été contraints à l’abandon.

Demain mercredi, la deuxième étape sera longue de 540 km (Saint-Malo/Haute-Goulaine) avec trois épreuves spéciales au programme et un déjeuner à Port-Louis où le Team Gitana effectuera au large une démonstration avec l’un des voiliers Edmond de Rothschild.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Um O Ford GT-40 que ficou em primeiro lugar geral e atrás um Alfa Romeo 1750 GTAM (Leia mais)

Um De Tomaso Pantera Ford

O Porsche 904 que ficou em quarto na classificação geral.

Nesta etapa uma prova realizada no Circuito Bugatti em Le Mans

Clique abaixo para ver as fotos

ETAPE 2 / 2ª ETAPA SAINT-MALO / HAUTE-GOULAINE (26 avril) - Mercredi / Quarta-feira

LA BATAILLE DE BRETAGNE - A BATALHA NA BRETANHA

Ayant attendu vingt-cinq éditions pour découvrir les routes de Bretagne, le Tour Auto se devait d’offrir à ses concurrents une vision la plus large possible des paysages typiques de cette péninsule. Ainsi, après avoir laissé la cité malouine et les côtes de la Manche derrière lui, le parcours de la deuxième étape longue de 540 kilomètres prenait la direction du sud en traversant landes, bocages et forêts pour rejoindre l’Atlantique, la presqu’ile de Port Louis et sa citadelle témoin de l’histoire bretonne des 16e et 17e siècles et gardienne des eaux de la rade de Lorient. Sur place, face au large, les concurrents profitaient de la pause déjeuner pour déguster un menu breton riche des produits de l’Océan sur fond de musique traditionnelle bigoudène avant de reprendre la route vers l’arrivée de la deuxième étape jugée à Haute-Goulaine. Puis, plus tard, se retrouver autour d’un buffet gastronomique dressé dans le Château de Goulaine, bâtisse de la fin du Moyen-Age début Renaissance abritant notamment une collection de 600 pièces retraçant l’histoire du célèbre biscuit petit Lu.

Lors de cette deuxième étape, trois épreuves spéciales avaient été disputées. La première du Tour Auto Optic 2ooo en Bretagne - Saint-Goueno / Le Mene – se déroulait sous des précipitations mêlées de grêle et de neige, invitant les concurrents à respecter une certaine prudence sur des portions de route sinueuse et vallonnée avec une seconde partie de parcours rapide et rythmée. La deuxième spéciale de la matinée, baptisée Les Roches du Diable, pouvait impressionner par son nom. Et de fait, cette route serpentant dans une petite vallée coincée entre Finistère et Morbihan voyait de nombreux concurrents partir à la faute sur la chaussée humide. Enfin, dans l’après-midi, les concurrents s’élançaient dans la troisième spéciale du jour : Rochefort-en-Terre / Pluherlin. Une succession de petites routes ne laissant aucun répit aux équipages qui ont tous salué la qualité des épreuves proposées.

A l’issue de ce périple breton, l’équipage anglais Andrew SMITH / James COTTINGHAM à bord de sa Ford GT40 a accru son avance en tête du classement général Compétition VHC. Il compte désormais 2’17’’ d’avance sur le duo français Jean-Pierre LAJOURNADE / Christophe BOUCHET (Jaguar Type E 3,8l) et la paire suisse Raphael FAVARO / Lucien Charles NICOLET (Jaguar Type E 3,8l). Dans la catégorie G1 et G2, Jorg Richard LEMBERG / Louis LEMBERG ont placé leur Alfa Romeo 1750 GTAM en haut du classement général provisoire. Tandis que MR JOHN OF B. / SIBEL (Ligier JS2 DFV) conserve l’avantage dans la catégorie H1, H2 et I. En Régularité, trois Ferrari occupent les trois premières places du classement général provisoire. La 250 GT Lusso des français Eric HAMONIAU / Arnaud DERNONCOUR devant la 250 GT Berlinetta des argentins Martin H. SUCARI / Francisco SUCARI et la 275 GTB 2 de leurs compatriotes Alejandro OXENFORD / Jose Luis CELADA.

Demain, les concurrents de la 26ème édition du Tour Auto Optic 2ooo quitteront le Château de Goulaine pour disputer la troisième étape longue de 392 kilomètres avec deux épreuves spéciales, des courses sur le Circuit du Val de Vienne et une arrivée d’étape à Limoges.

Um Porsche 911. Saiba mais

Shelby Cobra 289. Saiba mais.

Ferrari 308 Grupo IV Michelotto

Nesta etapa uma prova realizada no Circuito Val de Vienne

Clique abaixo para ver as fotos

ETAPE 3 / 3ª ETAPA HAUTE-GOULAINE / LIMOGES (27 avril - Jeudi/Quinta)

La FORD GT40 d’Andrew SMITH et James COTTINGHAM creuse l’écart

O FORD GT40 de Andrew SMITH e James COTTINGHAM diminuem a diferença

Après leur périple breton, les équipages ont quitté le bucolique parc fermé du Château de Goulaine pour prendre la direction du Sud avec 392 kilomètres au programme, deux épreuves spéciales et des courses sur le circuit du Val de Vienne. Le long du parcours menant à la ville étape de Limoges, la caravane du Tour a pu apprécier les paysages variés et vallonnés de la région des Pays de Loire, du Poitou Charente et du Limousin. Ainsi que le déjeuner organisé dans l’Abbaye de Celle-sur-Belle reconstruite au XVIIe siècle sur les vestiges d’un ancien édifice abbatial datant du XIe siècle. Soit plus de mille ans d’histoire pour ce monument aux pieds duquel les voitures du Tour effectuaient une pause avant de poursuivre leur journée.

Sur le plan sportif, la première spéciale de la matinée - Val de Sèvre – mettait les concurrents en appétit. Parmi les plus courtes et les plus rapides de l’édition 2017, cette épreuve chronométrée très rythmée réclamait la plus grande attention des pilotes et copilotes. Après le déjeuner, rendez-vous était donné au Circuit du Val de Vienne avec son tracé sélectif mixant parties sinueuses et longues lignes droites. Enfin, les équipages remettaient les casques pour disputer la dernière épreuve chronométrée - Saint Martin de Jussac – concluant cette troisième journée de compétition.

Au classement général provisoire Compétition VHC, l’équipage britannique Andrew SMITH / James COTTINGHAM sur Ford GT40 a encore accru son avance en tête de la hiérarchie en remportant les trois épreuves de la journée. Il compte désormais 3 minutes 23 secondes d’avance sur les français Ludovic CARON / Denis GIRAUDET (Shelby Cobra 289) et 3 minutes 26 secondes sur le duo Jean Pierre LAJOURNADE / Christophe BOUCHET (Jaguar Type E 3,8l), vainqueur de l’édition 2016. Pas de changement au classement général provisoire de la catégorie Compétition G1 & G2 toujours mené par les allemands Jorg Richard et Louis LEMBERG (Alfa Romeo 1750 GTAM). Tandis que la paire MR JOHN OF B. / SIBEL sur la Ligier JS2 DFV conserve également l’avantage en H1, H2 & I. En Régularité, l’équipage Eric HAMONIAU / Arnaud DERNONCOUR sur Ferrari 250 GT Lusso pointe toujours en haut de la hiérarchie devant deux nouveaux poursuivants : Jean-Francois et François NICOULES (Studebaker Coupé Champion) et Gaëtan DEMOULIN / Mathieu SENTIS (Peugeot 204 Coupé).

Demain, la quatrième étape du Tour Auto Optic 2ooo mènera les concurrents de Limoges à Toulouse avec 464 kilomètres à parcourir en passant par deux épreuves spéciales - Beyssac et Saint-Céré – dans la matinée et le Circuit d’Albi dans l’après-midi.

Um Jaguar E-Type

Um BMW 3.0 CSL

Opel Commodore GS/E

O grandeDerek Bell em forma aos 75 anos. Foi co-piloto num Porsche 911 RS 3,0L GTS

Nesta etapa uma prova realizada no Circuito de Albi e Pau

Clique abaixo para ver as fotos

ETAPE 4 - 4ª ETAPA LIMOGES / TOULOUSE (28 avril - Vendredi/Sexta-feira)

Une FORD GT40 toujours en tête! / Um Ford GT-40 sempre na frente!

Déjà près de 2.000 kilomètres parcourus depuis Paris et le Grand Palais pour les concurrents qui, après avoir rejoint les villes de Saint-Malo, Haute-Goulaine et Limoges, ont poursuivi leur descente vers Toulouse à l’occasion de la quatrième étape du Tour Auto Optic 2ooo. Les premiers à s’élancer sur les routes étaient cette fois les concurrents engagés en Régularité. Ainsi, eurent-ils la primeur du chaleureux accueil du public au pied du château d’Arnac-Pompadour, l’un des nombreux joyaux de la Corrèze, en préambule à la première épreuve spéciale du jour : Beyssac. Une entrée en matière ne laissant aucune place à l’approximation sur un tracé sinueux et étroit. Après un parcours de liaison de 120 kilomètres, les équipages enchainaient avec la deuxième spéciale de Saint-Céré, la plus longue de l’édition 2017 avec 13,9 km combinant routes larges et rapides, lacets à rythme soutenu, montées et descentes... Tous les ingrédients pour un véritable morceau de bravoure !

Une fois les deux spéciales bouclées, les concurrents se rendaient à l’Abbaye de Loc-Dieu, majestueux édifice cistercien du XIIe siècle fortifié au XVe, pour se ressourcer et se sustenter dans un paisible décor de verdure. Puis, direction le circuit d’Albi-Le Séquestre, créé en 1959, deuxième site de compétition automobile le plus ancien de l’Hexagone, et témoin de nombreux passages du Tour de France Automobile. Sur cette piste longue de 3,565 km mixant longues lignes droites, chicanes et courbes rapides, les concurrents ont pu laisser s’exprimer leur pilotage et la puissance de leur bolide. A l’issue de cette quatrième journée largement ensoleillée pour la première fois depuis le départ, la caravane du Tour se dirigeait vers la ville rose de Toulouse pour y établir son parc fermé sur l’Esplanade Georges Vallerey.

Au classement général provisoire Compétition VHC, l’équipage britannique Andrew SMITH / James COTTINGHAM sur Ford GT40 conforte son avance au sommet de la hiérarchie en remportant deux des trois épreuves de la journée. Il compte désormais 3 minutes 47 secondes d’avance sur les français Ludovic CARON / Denis GIRAUDET (Shelby Cobra 289) vainqueurs de la spéciale de Saint-Céré et 5 minutes 32 secondes sur Raphael FAVARO / Lucien Charles NICOLET (Jaguar Type E 3,8l). Le duo Jean Pierre LAJOURNADE / Christophe BOUCHET (Jaguar Type E 3,8l), vainqueur de l’édition 2016, a quant à lui dû renoncer sur casse moteur à l’issue de la spéciale de Saint-Céré. Le classement général provisoire de la catégorie Compétition G1 & G2 est désormais mené par Daniel VIARD / Didier HAQUETTE (Ford Escort MK1RS 2000). Tandis que le duo MR JOHN OF B. / SIBEL sur sa Ligier JS2 DFV conserve toujours l’avantage en H1, H2 & I. En Régularité, les équipages Jean-Francois et François NICOULES (Studebaker Coupé Champion) et Gaëtan DEMOULIN / Mathieu SENTIS (Peugeot 204 Coupé) se sont installés respectivement aux 1ère et 2ème place du classement général provisoire devant Georges Henri MEYLAN / Julien STERVINOU (Alpine Renault A110 1800 Gr. IV). Une hiérarchie susceptible d’être totalement remise en cause lors de la dernière journée de compétition puisque les cinq premiers sont regroupés en neuf secondes.

Demain samedi, la cinquième et dernière étape du Tour Auto Optic 2ooo mènera les concurrents de Toulouse à Biarritz avec 588 kilomètres à parcourir en passant par une épreuve spéciale de jour - Col des Ares -, des courses au circuit de Pau Arnos et enfin deux spéciales disputées dans la nuit de samedi à dimanche.

Renault 12 Gordini

Um Ford Capri (Saiba mais)

Um Autin Mini Cooper (saiba mais)

Um Alpine Renaut A-110 (leia mais)

Um Renault 8 Gordini (Saiba mais)

Um Jaguar XK 150

Jaguar E-Type 3,8 segundo colocado na classificação geral! Leia mais.

Um Mercedes-Benz 300 SL Asa de Gaivota (Saiba mais)

Um Ford GT-40. Leia mais

 

ETAPE 5 / 5ª ETAPA - TOULOUSE / BIARRITZ (30 avril - Dimanche/Domingo)

LA FORD GT40 DE SMITH / COTTINGHAM S’IMPOSE EN BEAUTE !

O FORD GT-40 DE SMITH / COTTINGHAM SE IMPOE COM BELEZA

La 26ème édition du Tour Auto Optic 2ooo s’est achevée dans la nuit de samedi à dimanche par deux épreuves spéciales nocturnes disputées dans le Pays-Basque et une arrivée jugée à la Cité de l’Océan de Biarritz. Partis du Grand Palais de Paris cinq jours auparavant, les 242 équipages garderont de leur participation des souvenirs indélébiles vécus tout au long d’un parcours qui les invitait à découvrir la Bretagne pour la première fois. De Paris à Biarritz en passant par les villes étapes de Saint-Malo, Haute-Goulaine, Limoges et Toulouse, tous ont pu admirer la beauté des paysages traversés et s’imprégner de l’histoire des monuments historiques visités. Tous partagèrent assurément des moments d’émotion au volant de leur bolide patiemment préparé pour parcourir les 2500 kilomètres d’un parcours parmi les plus longs de ces dernières éditions. Enfin, quelques-uns purent également goûter les instants magiques de la victoire…

De cette aventure humaine et sportive, un vainqueur était en effet célébré à l’arrivée : l’équipage britannique Andrew SMITH / James COTTINGHAM à bord de sa Ford GT40. Au fil des étapes, ce duo particulièrement affuté a construit son succès en remportant onze victoires sur les quinze possibles : quatre sur circuit et sept en épreuves spéciales. Habitué des courses d’endurance moderne, le pilote écossais Andrew SMITH possède également un solide palmarès en courses historiques, désormais enrichi par une superbe victoire au Tour Auto qu’il aura mené de la première à la dernière épreuve chronométrée.

Seule la paire formée par Ludovic CARON / Denis GIRAUDET (Shelby Cobra 289) parvint à briser momentanément cette domination en s’adjugeant trois épreuves spéciales. Longtemps deuxième au classement général, les français devaient abandonner à la suite d’une sortie de route dans l’avant-dernière spéciale. Vainqueur de cette portion chronométrée, c’est l’équipage suisse Raphael FAVARO / Lucien Charles NICOLET (Jaguar Type E 3,8l) qui se hissait finalement sur la deuxième marche du podium en VHC devant les allemands Olivier ELLERBROCK / Olivier LOUISODER (Ford GT40).

Autre vainqueur de l’édition 2017, l’équipage français MR JOHN OF B. / SIBEL impose sa Ligier JS2 DFV dans le groupe H1, H2 et I. Daniel VIARD / Didier HAQUETTE remportent quant eux le Groupe G1 et G2 aux commandes de leur Ford Escort MK1 RS 2000. Et le duo Jean-François PENILLARD / Carole VERLAINE (Porsche Pré A) gagne le classement à l’indice de performance. Indécise jusqu’à la dernière étape, la victoire en Régularité a vu finalement s’imposer l’équipe argentin Tomas HINRICHSEN / Solange MAYO sur sa Maserati 200 SI.

L’esprit du Tour Auto Optic 2ooo a de nouveau conquis un large public. En témoignent les spectateurs venus massivement au Grand Palais, puis à l’arrivée des étapes. Mais également sur les circuits du Mans, du Val de Vienne, d’Albi et de Pau-Arnos, ainsi que sur les onze épreuves spéciales disputées sur routes fermées.

L’organisateur Peter Auto remercie ses partenaires de leur soutien, synonyme de pérennité pour cette compétition qui demeure la plus ancienne encore en activité. Ainsi que les médias toujours plus nombreux à couvrir l’évènement et à contribuer à sa notoriété. Certains ont même participé au Tour pour vivre cette expérience unique de l’intérieur et la faire mieux encore partager à leurs lecteurs, auditeurs et téléspectateurs. Rendez-vous en 2018 pour la 27e édition qui proposera à ses participants un parcours comme chaque année renouvelé.

Um MG B (Saiba mais)

Austin Healey 100/4 décimo lugar na classificação geral.

A presença de Ari vatanen

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tour Auto Optic 2000 : 30 avril 2017 - l'image du jour

Tour Auto Optic 2000 - l'image du jour. L’équipage britannique Andrew Smith et James Cottingham remporte la 26ème édition du Tour Auto sur Ford GT 40. Au fil des étapes, ce duo particulièrement affuté a construit son succès en remportant onze victoires sur les quinze possibles : quatre sur circuit et sept en épreuves spéciales. Habitué des courses d’endurance moderne, le pilote écossais Andrew Smith possède également un solide palmarès en courses historiques, désormais enrichi par une superbe victoire au Tour Auto qu’il aura mené de la première à la dernière épreuve chronométrée.

Marcas Francesas de Prestigio do Passado

Várias marcas francesas de prestigio, famosas ou não mundialmente deixaram de existir, Mas o Tour Auto fez questão de prestar homenagem a elas grandes ou pequenas como Delahaye, Facel Vega, CG, Hotchkiss, Jide, Pichon Parat, Salmson, Simca, Panhard or Deutsch/Bonnet. Vejam as fotos.

Um Jide. Usava motores  Renault 8, 8 S, 8 Gordini em posição traseira.

Um Deutsch/Bonnet usava motor Panhard dianteiro

Fotos: Mathieu-Bonnevie

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Texto, adaptação e tradução Francis Castaings - Fotos Peter Auto/Julien Hergault

© Copyright - Site http://www.retroauto.com.br - Todos os direitos reservados. É proibida a reprodução de conteúdo do site sem autorização seja de fotos ou textos.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

GRAND MERCI AU ESPACE PRESSE PETER AUTO POUR LES BELLES PHOTOS ICI.

Veja como foi Jarama Classic 2016

Veja também, Voir aussi  o Mugello Classic, e o Spa Classic 2017

Volte a página principal do site.